Résolution de Benevento
Imprimer l'article logo imprimer

Résolution signée par 31 scientifiques.

Du 22 au 24 février 2006, la Commission Internationale pour la Sécurité Electromagnétique (ICEMS) a organisé dans la ville de Benevento, Italie, une conférence internationale intitulée « Le principe de précaution en matière de champs électromagnétiques, législation et mise en pratique ».

Extraits significatifs : De nouvelles preuves se sont accumulées indiquant des effets néfastes résultant de l’exposition tant professionnelle que privée aux champs électriques, magnétiques et électromagnétiques - ou CEM. Les CEM, dans cette résolution, sont compris entre 0 et 300 GHz. Il est prouvé que les sources actuelles de financement biaisent l’analyse et l’interprétation des résultats de recherche en vue de nier les preuves. Les arguments selon lesquels les CEM de faible intensité ne peuvent affecter les systèmes biologiques ne représentent pas l’ensemble de l’opinion scientifique actuelle. Selon le bilan scientifique que nous avons effectué, des effets biologiques peuvent être provoqués par l’exposition tant aux extrêmement basses fréquences (ELF) qu’aux radiofréquences (RF). L’épidémiologie, ainsi que l’expérimentation in vivo et in vitro démontrent que l’exposition à certains ELF peut augmenter le risque carcinogène chez l’enfant et provoquer d’autres problèmes de santé chez l’adulte comme chez l’enfant. De plus, il est maintenant évident qu’il existe un risque accru de tumeur cérébrale suite à une utilisation à long terme du téléphone mobile, la première source de RF à avoir été étudiée en détail. Les études épidémiologiques et celles réalisées en laboratoire montrant des risques accrus de cancers et d’autres maladies suite à une exposition professionnelle aux CEM ne peuvent plus être ignorées. Nous incitons les gouvernements à adopter un cadre de recommandations portant sur l’exposition aux CEM du grand public et des professionnels s’inspirant du Principe de Précaution, ce qu’ont déjà fait certains états. Le Principe de Précaution stipule que la charge de la preuve incombe à ceux qui nient le risque et non plus à ceux qui le suspectent.

Le forum
-->

Dans la même rubrique :

Déclaration du 23 mars 2009
le 18 décembre 2009 >
Ils ont dit
le 12 décembre 2009 >
Appel du Syndicat de la Médecine Générale
le 12 décembre 2009 >
Appel de FRIBOURG (9 octobre 2002)
le 4 novembre 2009 >
puce Contact puce Adhésion puce Faire un don puce Plan du site puce Espace Rédacteurs
Site réalisé sous SPIP avec le squelette ESCAL-V2